detox_your_world_matcha_green_tea_leaves

Quel thé... à quelle heure? -

Les règles d’or pour faire un bon thé !

 

Pour bien réussir le thé, suivez ces cinq règles d’or !

Ebouillanter la théière, pour réchauffer les feuilles de thé et leur permettre de libérer tout leur parfum

Mettre une petite cuillérée de thé par tasse, plus une pour la théière dans le filtre de la théière encore chaude et laisser reposer quelques instants afin que l’arôme du thé commence à se libérer

Verser l’eau frémissante sur le thé afin d’imprégner toutes les feuilles

Laisser infuser le thé : le temps d’infusion varie selon le thé.

  • Les thés verts ont un temps d’infusion d’une à trois minutes

  • Les thés noirs et les thés parfumés : de trois à cinq minutes

  • Les thés blancs : une dizaine de minutes

  • Les thés bleus : sept minutes

Retirer le filtre et remuer afin d’obtenir une saveur homogène. Puis servir.

Les véritables amateurs de thé le boivent non sucré afin de bien goûter tout son arôme.

Cependant, selon les goûts, il peut être ajouté du sucre ou du lait. Cette dernière pratique vient d’Angleterre et concerne principalement le thé noir.

Un entretien rigoureux

La théière est l’élément indispensable ! Aussi, son entretien nécessite de suivre quelques règles strictes.

Par exemple, un morceau de sucre déposé au fond de la théière à la fin de son usage, empêche qu’elle ne prenne un goût de renfermé.

Par ailleurs, ne mettez jamais une théière au lave-vaisselle ou dans une bassine d'eau savonneuse. Une théière ne se lave pas avec un produit détergent ! En effet, le tanin qui se dépose sur les parois intérieures de la théière ne doit pas être enlevé.

Pour rincer une théière, videz-la simplement de son thé puis rincez-la à l'eau claire et faites-la égoutter en la retournant. Essuyez l'extérieur uniquement. Si vous souhaitez enlever le tanin d'une théière émaillée, en verre ou en argent, utiliser du gros sel ou bien remplissez la théière d'eau bouillante additionnée de 2 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude et laissez reposer toute une nuit. Le matin, videz la théière, rincez-la bien avant de la faire sécher.

Les différentes formes de thé

Le thé existe sous plusieurs formes. Les types les plus courants sont : le thé en sachet et le thé en vrac. Mais il faut citer également : le thé en poudre et le thé en bâton.

N’oublions pas aussi le thé en briques. Traditionnellement utilisé en Chine, cette forme de thé s’est répandue en Russie puis au Tibet. Il s’agit le plus souvent de débris issus de la manipulation des feuilles ; ces débris sont ensuite comprimés, formant ce qu’on appelle le « thé en briques ». Les thés compressés peuvent également prendre la forme de galets ou encore de tablettes. Pour préparer ce genre de thé, il faut simplement couper l’équivalent de 2 grammes (suffisant pour une tasse de thé) puis de le faire bouillir dans de l’eau pendant trois minutes.  

Mais ce que les amateurs de thé préfèrent, c’est le « thé en vrac ». Et pour le boire agréablement, il faut se doter d’accessoires…

 

Quels accessoires utiliser pour boire son thé ?

Les accessoires qui viennent s’ajouter à la théière sont nombreux. Pour éviter de boire, avec son thé, des fragments de feuilles, il est préférable d’utiliser tout un ensemble d’objets : passe-thé, boules, cuillères à thé, tous ces objets permettent de « passer » le thé.

Certaines théières sont équipées d’un filtre permettant de contenir le thé : ce filtre est retiré quand l’infusion est prête. Un autre accessoire est aussi utilisé : un passe-thé que l’on place au-dessus de la tasse avant d’y verser le thé brûlant. Une petite corbeille en argent et percée de trous peut être également placée sur le bec de la théière pour éviter que les fragments de thé ne soient versés dans la tasse.

Autre accessoire : la boule à infusion ou encore la cuillère à thé. L’inconvénient du premier, c’est que les feuilles y sont trop serrées : le thé perd ainsi toute sa saveur et tout son parfum. Même remarque pour l’autre.

Un autre accessoire, sans doute le plus approprié, est le filtre en textile : de tailles différentes variant en fonction de la taille de la théière, il permet au thé de dégager et exhaler tout son arôme. 

Mais le principal accessoire reste tout de même la théière !

 

A chaque pays sa théière !

Les chinois utilisent des théières en faïence ou en porcelaine, afin de faire ressortir pleinement la saveur du thé. En Inde, les buveurs de thé ont fait le choix des théières en terre, en étain ou en argent. En Angleterre, la théière en métal permet de mieux conserver la chaleur à l’infusion.

L'idéal serait de posséder une théière pour chaque type de thé, car le dépôt qui en tapisse l'intérieur donne un goût supplémentaire au thé. Plus exactement, la solution idéale serait de posséder une théière pour le thé noir non fumé, une pour le thé fumé, une pour le thé parfumé et une pour le thé vert.